La Recherche

RECHERCHE CLINIQUE ET ESSAIS THERAPEUTIQUES

LA RECHERCHE CLINIQUE 

La recherche clinique désigne toutes les recherches menées chez l’homme (sujet sain ou malade). Ce terme regroupe donc principalement les études qui ont pour objectif de faire progresser les connaissances sur les mécanismes de la maladie (qu’il s’agisse des anomalies à l’origine de son développement ou de son aggravation), la mise au point de nouveaux traitements et de méthodes de diagnostic afin d’assurer une meilleure prise en charge des malades. La recherche clinique peut également avoir pour objectif de mieux décrire les phénomènes environnementaux  favorisant la survenue de la maladie ou influençant son évolutivité. Dans cette optique, se mettent en place des études de suivi de cohortes de patients de façon à mieux cerner la variabilité de la SLA qui est désormais considérée non plus comme une maladie homogène obéissant à un déterminisme unique mais comme un syndrome (c’est-à-dire la combinaison de symptômes) dont le meilleur démembrement permettra d’aboutir à des traitements ciblés.

On parle également de recherche translationnelle qui se fixe pour but de valider chez l’homme des concepts ou des mécanismes physiopathologiques d’abord étudiés à partir de modèles animaux (souris porteuse d’une anomalie génétique responsable de la maladie par exemple).

LES ESSAIS THERAPEUTIQUES

Lorsque l’on veut tester l’effet d’un nouveau médicament chez l’homme il est indispensable de suivre une méthode dont la rigueur garantit la fiabilité du résultat. Dans le cadre du développement de nouveaux médicaments, les essais cliniques vont ainsi comporter 4 phases :

Phase 1: première administration chez l’homme (sujet sains).  La phase 1 correspond à la première administration de la molécule chez l’homme. Elle a pour but d’étudier la tolérance du produit, son devenir dans le corps et ses effets sur l’organisme.

Phase 2: première administration chez les sujets malades.

Ce n’est qu’en cas de tolérance acceptable chez les patients qu’une étude de phase 3 sera envisagée.

Phase 3: étude de l’efficacité thérapeutique, dont le but est de démontrer l’efficacité du médicament en comparant le critère de jugement principal (en général un marqueur de progression de la maladie) dans la population qui reçoit le médicament supposé actif et celle qui reçoit un médicament dépourvu d’effet pharmacologique (placebo). Les patients et les évaluateurs de l’étude sont dits « en aveugle » du traitement testé c’est-à-dire qu’ils ne connaissent pas la nature (actif ou placebo) du traitement délivré au patient. Ce modèle d’étude est le seul qui puisse garantir la fiabilité de l’étude et la sécurité des patients ; il permet notamment à un comité de suivi de l’étude, indépendant des évaluateurs, de pouvoir arrêter l’étude avant son terme théorique en cas de bénéfice clair du traitement ou, le cas échéant, si celui-ci se révèle au contraire délétère.

Elle correspond à la dernière phase avant la commercialisation, en cas d’efficacité, de la molécule en tant que médicament (autorisation de mise sur le marché ou AMM).

Phase 4: surveillance après commercialisation, pendant laquelle les effets secondaires sont répertoriés et analysés afin d’évaluer la sécurité des patients.

LES ESSAIS CLINIQUES EN COURS AU SEIN DU CENTRE SLA DE PARIS

Tous les essais cliniques sont réalisés en étroite collaboration avec le Centre d’Etude des Thérapeutiques (CET, dirigé par le Dr Lacomblez) et le Centre d’Investigation Clinique (CIC, dirigé par le Pr Corvol) de l’Institut du Cerveau et de la Moelle à l’Hôpital Pitié-Salpêtrière.  Le CIC et le CET sont deux structures dédiées à l’organisation, la coordination et la réalisation d’essais cliniques, permettant en particulier d’assurer le suivi de procédures standardisées et le respect des bonnes pratiques cliniques.

Vous trouverez ci-dessous une liste des principaux essais cliniques actuellement réalisés au sein du centre. Il est important d’en discuter avec votre neurologue référent, qui pourra vous renseigner au mieux sur les différents types d’essais cliniques et les recherches en cours, en fonction de votre maladie et de vos antécédents médicaux.

Single and Multiple Dose Study of BIIB067 (Isis-SOD1Rx) in Adults With Amyotrophic Lateral Sclerosis : première administration, chez des patients atteints de SLA et porteurs d’une mutation sur le gène SOD,1 d’un oligonucléotide antisens par voie intrathécale, visant à diminuer la production de protéine anormale (promoteur: Laboratoire Biogen).

MIROCALS:  Etude randomisée, en double aveugle, contrôlée contre placebo, de phase II,  de l’interleukine à faible dose 2, en complément du traitement de référence, le riluzole, chez des patients atteints de SLA. L’objectif principal de l’étude est d’évaluer l’efficacité et la sécurité de l’Interleukine-2 à faible dose sur une période de 18 mois.

NUTRALS: « Oral Nutritional Supplementation in Amyotrophic Lateral Sclerosis (ALS) Patients » (promoteur: Hôpitaux Universitaires de Limoges). Evaluation des bénéfices sur l’état fonctionnel neurologique d’une supplémentation orale précoce, chez les patients atteints de SLA.

PULSE: Study of Predictive Factors of Progression of Lateral Amyotrophic Sclerosis (promoteur: Hôpitaux Universitaires de Lille): étude prospective visant à identifier de nouveaux biomarqueurs cliniques, biologiques, électrophysiologiques et d’imagerie, afin d’améliorer la connaissance de la SLA et de mieux évaluer, à terme, l’efficacité des nouveaux traitements.

SPINE 2 (promoteur: IRME): Développement de nouveaux biomarqueurs électrophysiologiques et en imagerie IRM pour évaluer l’atteinte de la moelle épinière.

EMOTIONS : Etude longitudinale dont l’objectif est d’explorer la symptomatologie anxio-dépressive, l’apathie, les processus émotionnels et les stratégies d’adaptation dyadique chez des patients atteints de SLA et leur conjoint. Cette recherche permettra de fournir une meilleure compréhension des signes psychopathologiques présents chez les patients ou chez leurs conjoints et ainsi d’apporter des éléments pour enrichir les prises en charge actuelles.

METABALS: Evaluation of Metabolomic Analysis in Early Diagnosis of ALS (promoteur: Hôpitaux Universitaires de Tours): Identification de marqueurs diagnostiques de la SLA dans le sang, les urines et le LCR (liquide de ponction lombaire).

« Methodology Study of Novel Outcome Measures to Assess Progression of ALS » (promoteur: Laboratoire Biogen) : étude méthodologique prospective recherchant de nouveaux biomarqueurs pour mieux évaluer, à terme, l’efficacité des nouveaux traitements.

Lire la suite